· 

Les SUV ont un bel avenir !

 

En anglais dans le texte, ces trois lettres sont les initiales de "Sport Utility Vehicle". 

Personnellement, cela fait déjà plusieurs années que je roule en ville avec mon SUV, et je dois avouer que cela me procure un profond sentiment de liberté, qui se mêle étroitement à une certaine fierté !

 

Alors, quand au guidon de mon SUV, qui est un ancien vélo de facteur acheté à Emmaüs ( hé oui, c'est bien un Véhicule, il est Utilitaire, et je peux vous affirmer qu'il est plutôt Sportif ! ), je remonte les files de voitures bloquées dans les embouteillages, je ne peux m'empêcher de ressentir une certaine compassion à l'égard de celles et ceux qui perdent leur temps et leur argent, ainsi coincés dans leur tonne de ferraille, et très souvent seuls à bord…

 

 

Mais qu'ont-ils donc en tête, pour ne pas être capables d'éviter leur sort cruel ? 

Et pendant combien de temps encore, ces situations ubuesques vont-elles continuer !?

 

On peut l'espérer, peu de temps,  puisque la prise de conscience des pouvoirs politiques, de tous bords, semble enfin déboucher sur des mesures concrètes. Récemment, l'annonce officielle du droit des villes de plus de cent mille habitants à instituer un péage urbain, va dans ce sens là !

 

 

Pourtant, si nos politiques ont enfin réalisé l'ampleur des problèmes que créent l'usage effréné de l'automobile qui pèse lourd dans la balance du bilan carbone engendrant aussi une mauvaise qualité de l'air, il semblerait que pour de nombreux citoyens/conducteurs/consommateurs ce ne soit pas le cas... Pour preuve, l'incroyable engouement que suscitent les derniers modèles de SUV ( ceux que l'on ne trouve pas à Emmaüs ), dont les ventes s'envolent, avec une croissance de +24% par an et qui finissent par représenter aujourd'hui 35% des modèles vendus en Europe !

Au niveau mondial c'est pire, puisque la progression constante depuis plus de 10 ans de ce type de véhicules atteint déjà 36% de part de marché. Si l'on n'est pas capable d'inverser la tendance, ils représenteront plus de la moitié des ventes dès 2022.

 

(Source : Alternatives Economiques/article du 17/01/2019).

 

 

Cela pose plusieurs problèmes, non seulement pour l'écologie ( véhicule plus lourd donc plus gourmand en énergie ), mais aussi en matière d'accidentologie pour les cyclistes et les piétons, puisqu'il a été prouvé pour ces derniers, qu'ils ont 2 fois plus de risques d’être tués en cas de collision. De plus, ces véhicules qui sont plus longs et plus larges, prennent plus de place en ville où l'espace est déjà rare et les places de stationnement non extensibles.

Devra t-on adapter nos parkings comme aux États-Unis, où dans de nombreuses zones commerciales cohabitent des places standards et des places adaptées aux gros véhicules ?

.

 

Fort heureusement, je croise en ville depuis quelques temps déjà d'autres cyclistes du quotidien, et avec des véhicules autrement plus imposants que le mien ! Et quel plaisir, je prends à voir ces vélos cargos, pilotés souvent par des jeunes femmes, se frayer un chemin agile dans la jungle urbaine ! 

 

 

En conclusion, espérons que dans l'avenir ce seront les SUV comme les nôtres, "décarbonés", qui finiront par s'imposer haut la main contre les "carbonés" devenus ringards aux yeux de la jeune génération !

Cela au moins en ville, où rappelons le, les trajets ne dépassent pas quelques kilomètres !

 

 

Et dans cette vidéoce ne sont pas ces deux certainement futurs cyclistes, qui vont nous contredire tant qu'il est clair que le trajet est tout aussi motivant, que l'objet même du déplacement ! ;-)

Pour découvrir le blog du pilote chevronné, c'est sur ocarGo !

 

Vélocipédiquement vôtre, 

 

Philippe pour BPF

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0